Photo Qu'est-ce qui définit l'agriculture paysanne ?

Qu'est-ce qui définit l'agriculture paysanne ?

L'agriculture paysanne a vu le jour suite à l'initiative de la Confédération paysanne (syndicat agricole français). En quoi consiste alors ce nouveau modèle agricole ?

L'agriculture paysanne, pour le paysan et la société

Une agriculture pour le paysan
Le paysan est principal acteur de l'agriculture paysanne. Celui-ci est en effet au cœur de la production. D'ailleurs, la Confédération paysanne ainsi que la FADEAR (Fédération associative de développement de l'emploi agricole et rural) l'ont défini comme une méthode d'exploitation à taille humaine qui vise à produire des biens de qualité sans mettre en péril les ressources naturelles. Ce mode d'agriculture tient d'ailleurs compte de l'environnement social, économique et écologique.

Une agriculture pour la société
Cette méthode d'exploitation vise à satisfaire les besoins de la société. En effet, l'agriculture paysanne tient à répondre aux exigences des consommateurs en matière de qualité gustative et de santé. De plus, ce type d'agriculture entretient un lien social entre les acteurs du secteur. L'agriculture paysanne répond de surcroît à un besoin de services par l'entretien de la culture, la gestion du terrain agricole et la protection de cet espace d'emploi.

L'agriculture paysanne, une agriculture règlementée

La charte pour guider les paysans
Ce mode d'exploitation agricole repose sur 10 principes : « Les 10 principes de l'agriculture paysanne ». En outre, la charte inscrit les fondements de l'agriculture paysanne en plus des critères d'objectivité. Par ailleurs, ce document offre une analyse de l'exploitation en insistant sur les points essentiels. Ensuite, la charte s'apparente à un support de formation et de préparation à ce mode d'agriculture. C'est d'autant plus un moyen de réflexion concernant le développement durable.

Le cahier de charge de l'agriculture paysanne
Les principes de l'agriculture paysanne somment les producteurs à répartir les volumes de production en vue de faciliter l'accès au métier. Ensuite, les paysans de l'Union européenne sont tenus d'entretenir une relation étroite. Dans le respect de la nature, les ressources doivent être économisées en raison de leur forte valeur. En outre, les paysans prônent la transparence même durant la vente, la production et la transformation des produits.

La grille d'analyse de l'agriculture paysanne

L'autonomie
L'agriculture paysanne réclame de l'autonomie dans la prise de décisions relatives à la ferme et à son fonctionnement. De plus, cette autonomie s'élève au niveau local, régional et national. Par ailleurs, cette qualité repose en partie sur la complémentarité, c'est-à-dire sur une étroite collaboration avec les autres acteurs du secteur. Ainsi, l'enjeu est de mettre en valeur les ressources humaines, financières et techniques afin de développer d'exploitation à l'échelle locale.

Le travail avec la nature
Tout comme les méthodes de l'homme d'affaires Tarek Bouchamaoui, cette méthode d'exploitation agricole préconise la préservation de l'environnement. Par conséquent, l'agriculture paysanne adopte les pratiques basées sur l'analyse agronomique. Elle privilégie également les méthodes d'élevage économes et autonomes. Par ailleurs, Tarek Bouchamaoui suit une approche différente pour l'agriculture paysanne en Tunisie. L'entrepreneur vise à conserver l'environnement par la mise en place de centrale solaire pour produire l'énergie nécessaire aux activités agricoles en Tunisie.